Repêchage 7

Publié le 22 Juillet 2016

Repêchage 7

 

RienLes jours passent, je n'ai pas beaucoup de temps. C'est une excuse que je me crée sans effort. Si je dépasse la ligne, je ne saurai rien.

Le cœur de mon grand-père palpite au ralenti. Sa peau pâle a pris la finesse fine du papier bible – légèrement translucide. Sa démarche s'allonge. Il passe beaucoup de temps à lire. Après les grecs, il se met au défi de relire tous les russes. Je n'en connais aucun mais je continue à l'observer et à me taire. Si les désirs rythment ses pensées, son corps l'oblige à l'arrêt plus souvent qu'il ne le souhaite. Il grogne de plus belle. Comment cette chienne de vie peut-elle laisser un esprit de jeune homme dans un corps de vieillard. Il peste. Sa voix tonne. Je me tétanise. La tempête retombe. Il s'assoit et écoute de la musique. Il va dans la petite chambre et fait un somme.

Quand j'atteins le fond du jardin, l'ombre me donne du courage. Le chat frôle mes jambes. J'aimerais savoir ce qu'il s'est passé. J'interroge en poussant du bout du pied un petit caillou pointu. Il se montre conciliant.

Mon grand-père rencontre ma grand-mère sur une plage. Elle a dix-huit ans. Elle vit chez ses parents. Elle est apprentie-coiffeuse. Elle passe le balai et fait les shampoings. Son avenir est radieux. Elle est fille unique. Enfin, c'est ce qu'elle lui dit. Toute vérité n'est pas bonne à dire. Mon grand-père se tait. Il part dans son passé. Il pèse ses mots. Je pousse le caillou un peu plus loin. Il présente des angles aigus qui pourraient blesser le vieux chat.

C'est la plus jolie fille du groupe. Une petite brune sexy. Les cheveux courts. Le short amène sur des cuisses ravissantes. Ils décident de se marier. Scandale. A cette époque, on hurle à la mésalliance. On lui refuse la bénédiction familiale. Ma grand-mère vit dans une seule pièce avec ses parents. C'est la fille d'un marin-pêcheur. Elle a passé son enfance en sarrau à manger des tartines de pain beurrées au gras. Elle est pauvre, inculte et n'a aucune ambition. Il sera Pygmalion.

 

Ma mère est née le neuf février. C'est le jour d'une éclipse totale de soleil. Tout est vert. Mon grand-père ignore si cela a pu avoir une influence sur la naissance, mais il l'a toujours pensé. L'enfant naît à sept mois et demi, elle pèse 1 kg 200 et tient dans une seule main, plus petite qu'un petit chat ! Elle est aussitôt placée en couveuse. Quelques heures après, elle fait une double hémorragie méningée. Le médecin tranche sans aucun ménagement. Elle a peu de chance de survivre et, de toute façon, si elle vit, elle sera idiote.

 

Il a plu cette nuit. J'ai fait des cauchemars. Mon esprit vagabonde. Je veux du lien entre les mots. J'ai peur de laisser voir mes pensées. En entrant dans la chambre, je sens quelque chose qui me gêne. Je soulève mon pied. Je dégage le caillou qui s'est coincé dans ma semelle. Incision caoutchouteuse douloureuse.

 

Rédigé par Fragon

Publié dans #Repêchage

Repost 0
Commenter cet article

Gangneux Bourgoin 22/07/2016 09:34

Intéressant lapsus clavis: "Il père ses mots". Ce qui donne à penser sur le lien liquide entre les mots.

Fragon 24/07/2016 08:51

J'avais compris.

Alain Henri 23/07/2016 12:09

Je n'ai pas répondu dans le bon interstice.

Fragon 22/07/2016 10:53

Oui, intéressant :) Bon, je corrige ! merci, je ne savais pas que vous lisiez ce qui s'écrit ici.

l e b A b e l 22/07/2016 08:39

"Je veux du lien entre les mots" : ah que oui.
Je me retiens de le partager sur ma page !

Fragon 24/07/2016 08:51

J'entends.

Alain Henri 23/07/2016 12:01

"Il père ses mots" pourrait être une belle définition de l'oubli mis à mal par l'inconsistance (impuissante toute-puissance) d'un père ou bien d'un grand-père. L'écriture pourrait, dans ce contexte, être entendue comme une tentative de restauration de l'oubli (et de l'attente). La naissance d'une fille mort-née (dans l'entre-deux de trois générations) est d'une grande puissance quant à la possibilité d'une naissance autre. ... mes vœux donc pour la suite du grand récit. A. H. - [G.] B.

Fragon 22/07/2016 08:46

tu peux mais sur la page groupe secret... oui ?