Histoire sans fin (1)

Publié le 10 Avril 2010

3218196347_a45926e85f.jpg

Tout ceci ne serait donc que fiction. Cette année, cela fait vingt ans que nous nous connaissons. Vingt ans que nos yeux se sont croisés, que nos souffles se sont mêlés, que nos cœurs se sont accordés en tenant chaque note jusqu'à la suivante- vaille que vaille, coûte que coûte, juste pour dire qu’ils s’aimaient.

Nos cœurs, oui, peut-être. Mais qu’en était-il de nos esprits ?

Je recule depuis des semaines. Je commence aujourd’hui.

Ce n’est pas facile. Il faut se cacher, il faut se mentir un peu, ne pas se prendre au sérieux, laisser monter les réflexions qui traversent la tête. Réfléchir, ne pas se précipiter, se dire que les mots une fois qu’ils sont posés, noirs sur blanc sont tous comme autant de petites peines capitales. Je ne veux faire de peine à personne. Je veux simplement dire les pensées, dire les vertiges qui parfois me prennent et me laissent le front pâle collé à la fenêtre d’une voiture alors que nous rentrons ensemble dans le noir de la nuit.

Les petites étincelles qui pilonnent nos muscles intérieurs depuis combien de temps se sont-elles tues en moi ? Tu ne m’entends pas. Immobile en tes habitudes. Éphémère respiration artificielle. Je te pousse du bout du mot. Talons pointus qui voudraient te lacérer la joue pour que tu parles. Quelques phrases. Te faire cracher le morceau. Dire les maux. Et voilà que je te bouscule chaque jour un peu plus.


 

Rédigé par Fragon

Publié dans #Histoire sans fin

Repost 0
Commenter cet article

The ultimate ginger ninja 27/04/2010 15:40


Vu, pas lu, vacances obligent...
Mais ajouité à mes favoris, ça va de soi.
Des bises


Fragon 03/05/2010 11:42



Je t'attends.



henriette 25/04/2010 18:57


ça valait le coup d'attendre ton retour.


Fragon 25/04/2010 19:35



merci riette. j'ai hiberné longtemps, c'est sûr ...



le babel 18/04/2010 08:49


Déjà j'aime le format, cette contrainte sobre du monde en ligne, et je commence à retrouver tes saveurs, continuons la lecture…


Stipe 13/04/2010 12:21


c'est un réel bonheur de te retrouver, tu me manquais.


ruesinterieures.over-blog.com 14/04/2010 15:40



Pftt. Merci



hervé pizon 12/04/2010 18:29


se souvenir de ces informations.


ruesinterieures.over-blog.com 12/04/2010 23:57



Merci Hervé. Je pioche au hasard. :) ça remonte en surface. Mais comme d'habitude pas de ligne d'arrivée en vue.