n° 1

Publié le 3 Mai 2010

C’est une boîte en carton déposée bêtement sous le bureau du professeur. Il s’y  trouve des pièces. Elles ont été récoltées pour une association de paralytiques. C’est l’été. Tous les soirs en sortant de l’école, les filles accolent brutalement leurs bicyclettes au mur de la boulangerie et entrent se payer des sorbets. Citron, orange, elle les regarde avec envie, pas un sou en poche. Dans les jours qui suivent il manque de l’argent. La boîte se vide. Elle, heureuse, pédale à tout va, la bouche suintante de l’eau sucrée qui fond au creux de ses gencives roses et luisantes.

Rédigé par Fragon

Publié dans #FLASH

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

hervé pizon 08/05/2010 20:33


menu enfant ?


Fragon 15/05/2010 12:27



non, je ne crois pas.. au départ oui, c'était l'idée et puis non... je me suis dit que ça pouvait être juste des flashs... juste des ouvertures au couteau. Mais évidemment, j'aime beaucoup ce
thème de l'enfance et je vais sûrement travailler au plus juste sur celui-là. J'ai pas mal de trucs en tête.


 



babel 04/05/2010 10:21


Doux sucre amer du fruit il y a peu encore défendu et dont la cueillette cependant a enjambé un interdit ?


Fragon 04/05/2010 16:22



Quand on a des quilles de dix ans, la sagesse est simplement de se laver les dents.


 



stipe 03/05/2010 13:16


alors qu'elle sache que l'abus de sucrerie provoque des carries qui, si elles ne sont pas soignées à temps, peuvent infecter le rachis bulbien et entraîner par voie de fait une plégie totale ou
partielle.
C'est donc pas vraiment de l'argent volé, mais plutôt un emprunt...


Fragon 04/05/2010 16:21



carrément ! :)