Top articles

  • Histoire sans fin (1)

    10 avril 2010 ( #Histoire sans fin )

    Tout ceci ne serait donc que fiction. Cette année, cela fait vingt ans que nous nous connaissons. Vingt ans que nos yeux se sont croisés, que nos souffles se sont mêlés, que nos cœurs se sont accordés en tenant chaque note jusqu'à la suivante- vaille...

  • Histoire sans fin (2)

    11 avril 2010 ( #Histoire sans fin )

    Vu sous cet angle, évidemment, on pourrait croire que je ne t’aime plus. Ce n’est pas le cas. Je peux dire même que je t’aime sûrement bien plus qu’au tout début. Je te connais bien. Je sais les gestes que tu es capable de faire. Les infimes particules...

  • Histoire sans fin (7)

    23 avril 2010 ( #Histoire sans fin )

    J’ai toujours eu l’espoir d’avoir une autre vie à me mettre sous la dent. Même aujourd’hui. Même abîmée, vide et vieille. J’ai la certitude de pouvoir vivre autre chose. Personne ne peut affirmer que c’est un mensonge parce que cela n’a rien à voir avec...

  • Histoire sans fin (3)

    12 avril 2010 ( #Histoire sans fin )

    Mais la peur ne suffit pas à lutter contre l’engourdissement. Le temps exécrable semble figer nos sentiments. Un encroûtement terrifiant. Une eurythmie silencieuse. Une sédimentation sanguine. Un tas de globules incapables soudain de se coaguler. Hier,...

  • Histoire sans fin (6)

    22 avril 2010 ( #Histoire sans fin )

    Ainsi à peine te découvrais-je que ma promesse s’étiolait, provoquant en moi un affaiblissement maladif. Jour après jour, je m’auscultais pour savoir ce que je devais faire. Tu devenais invisible. Il m’arrivait parfois de t’apercevoir de loin alors que...

  • Histoire sans fin (9)

    21 juillet 2011 ( #Histoire sans fin )

    Je crus un certain temps que tu n’étais qu’un détonateur. L’explosion avait eu lieu. Le bien et le mal avaient été faits. Autant de bien que de mal. Autant de mal que de bien. Ainsi soit-il. La vie renaissait d’entre les entailles. Ça saignait mais le...

  • Histoire sans fin (4)

    13 avril 2010 ( #Histoire sans fin )

    J’ai pensé à ce que j’étais en train de faire. Je me suis dit que pour nous raconter il me faudrait une ligne directrice. Une ligne un peu cabossée. Une ligne qui ondulerait comme les courbes incohérentes des vagues au milieu de l’océan. Mais, j’ai eu...

  • Histoire sans fin (5)

    14 avril 2010 ( #Histoire sans fin )

    Je te questionne souvent sur ce jour-là. Qu’avais-tu vu ? M’avais-tu vue, plantée sur mes deux jambes, à peine attachée à la terre, avec cette envie de mort qui me plombait les gencives et m’agaçait les dents ? Tu te contentes de sourire et marmonnes...

  • Imène

    07 juillet 2016 ( #Portrait )

    Elle est une parmi des millions. C’est une ombre qui va et vient derrière les fenêtres de la maison d’en face. Au début, je n’y ai pas vraiment fait attention. Mais comme je travaille toujours à la même place, un jour, j’ai senti un regard insistant....

  • Musique

    07 juillet 2016 ( #écriture expérimentale )

    Je prends mon temps. J'ai mal à la tête. Je vais voir ce que je peux faire. Comme j'aime bien divertir et que je ris beaucoup... j'ai envie de rééditer ça (écrit en son temps pour les Impromptus littéraires) Le vendredi soir, la mère préparait les sacs...

  • Je vais revenir...

    28 août 2016

    Le texte n'est pas fini, je vais revenir dès que j'en aurai la possibilité.

  • Intermède

    28 avril 2010 ( #Poésie )

    Vol-au-vent mon âme pochon de plastique noir Gonflée comme le pâté engorgé dans un four Vole au haut du ciel ravie À la terre secouée de mille secousses Aux corridors de velours gris Ennuagés de la tempête qui s’abat sur la ville Les araucarias empruntés...

  • n° 1

    03 mai 2010 ( #FLASH )

    C’est une boîte en carton déposée bêtement sous le bureau du professeur. Il s’y trouve des pièces. Elles ont été récoltées pour une association de paralytiques. C’est l’été. Tous les soirs en sortant de l’école, les filles accolent brutalement leurs bicyclettes...

  • Les ennemis

    15 mai 2010 ( #Idées noires )

    Les ennemis ont réussi enfin à atteindre leur objectif. Cela fait plusieurs jours maintenant que des pluies acides sont diffusées sur la ville. Le produit attaque à une vitesse foudroyante. Çà et là, un peu partout, on voit des corps éponges affaissés...

  • n° 2

    19 mai 2010 ( #FLASH )

    Il doit être âgé d'à peu près sept ans. Il est petit, fils unique, d’origine slave. Ses jambes sont des quilles. Sa peau est pâle comme un verre de lait. Je n’aime pas le lait. Il me suit partout. Il piaille trop, il me harcèle. Ses assauts pour se faire...

  • n° 3

    21 mai 2010 ( #FLASH )

    C’est le plein été. Elle traine. Un ennui vertigineux anéantit sa volonté. Elle a décidé de se glisser dans un des immeubles. Dans le hall, le sol est d’un marbre froid, noir, veiné de blanc. Elle se déchausse, marche pieds-nus, refroidit peu à peu la...

  • n° 4

    25 mai 2010 ( #FLASH )

    Il pleut. Quelques feuilles collent à ses semelles. Automne humide. On lui demande quand même de jouer dehors. Elle bat le pavé, cailloux en main. Ricochets sur les boites à lettres alignées comme autant de bouches muettes. Parfois, un gravillon réussit...

  • ritournelle

    09 juin 2010 ( #Poésie )

    C'était il y a bien longtemps Sur le pont des arts Ils étaient deux Deux de plus Rien de plus Les bancs glacés Figés d'en avoir tant vu Les regardaient Se déplacer à pas comptés Ça murmurait Que ces deux-là… Bref, que ces deux-là N'iraient sûrement pas...

  • à peine un passage...

    08 septembre 2010 ( #FLASH )

    J’aurais dû tuer le chat dès le jour de notre mariage. Quand j’entends cette phrase, c’est un homme qui me la rapporte. Il est très fier de lui et rigole en me regardant du coin de l’œil. D’un sourcil interrogatif, il m’incite à lui demander de poursuivre....

  • le temps qu'il fait

    12 septembre 2010 ( #écriture expérimentale )

    C’est un été très particulier. Je rêve de plongée profonde. C’est toujours le même rêve. J’ai mon matériel, masque, tuba et ceinture de plombs, la bouteille bien ajustée au creux des reins. Une plongée profonde sans mélange. Au moment où tout le monde...

  • décodage

    16 octobre 2010 ( #Idées noires )

    C’est quelque chose qu’il lui écrit comme ça, un jour, parce qu’il la voit se débattre. Il s’inquiète un peu pour elle. Entre-deux. Tu passes ton temps entre-deux, il lui dit. Elle prend ses mots et elle les mâche. Une liste apparait. Elle la parcourt....

  • ma mémé

    04 décembre 2010 ( #Poésie )

    Hier, maman a mis mémé dans la voiture. En fait, en vérité, un peu avant, elle a appelé un taxi. Parce que nous, on n’a pas de voiture. C’est exceptionnel d’appeler un taxi, vous savez. Connaissant maman, je n’en suis pas encore revenu. Moi je m’appelle...

  • essai à transformer

    17 décembre 2010 ( #écriture expérimentale )

    J’ai longtemps douté. Pour la plupart des gens, être en prison c’est fait, comme on dit, pour assumer ses actes. Pour moi, c’était enfin pouvoir ne plus les assumer. J’ai hésité, tergiversé et puis je me suis décidée. Il fallait que je trouve quelque...

  • privilèges

    02 janvier 2011 ( #journal de bord )

    Elle en est arrivée à l’instant même où ses chevilles se dérobent contre sa propre volonté. Obstinées, elles s’entêtent à s’enfoncer dans le sol qui les porte et veulent empêcher son corps d’aller à sa tâche. Son esprit la gourmande et pointe du doigt...

  • tache d'encre

    08 avril 2011 ( #Idées noires )

    J’aurais bien aimé écrire là-dessus. Oui, si je le pouvais, j’aurais raconté. J’aurais dit l’arrivée à 21 ans, le ventre comme une moitié d’orange, sanglé par la ceinture de sécurité d’un siège d’Air-Afrique. J’aurais dessiné avec quelques mots choisis...

<< < 1 2 3 > >>